Les dalmatiens : Quelles maladies ?

Les dalmatiens : Quelles maladies ?

Les maladies spécifiques de la race des dalmatiens

Si vous désirez prendre soin d’un chien, il est indispensable de bien le connaître. Une connaissance approfondie qui concerne aussi les maladies spécifiques à la race. Dans le cas des dalmatiens, quelles sont les maladies qui peuvent les toucher ? On peut catégoriser les pathologies en 2 catégories.

Les pathologies rénales et urinaires

Il est tout à fait possible pour les dalmatiens de souffrir d’une hausse anormale du taux d’acide urique dans le sang. Notons que cela entraine certaines maladies comme les crises de gouttes par exemple. Cela peut également induire à des calculs rénaux. 

Le fait est que les dalmatiens ne sont pas comme les autres races de chien par rapport à la purine. Cette dernière étant une molécule présente dans les aliments et les êtres vivants et doit être éliminée. Dans le cas des autres races de chien, elle est réduite en petite molécule pour être plus facilement éliminée. Seulement, chez les dalmatiens, elle n’est pas complètement dégradée. Or, l’accumulation peut amener à des complications. Un cas de figure que l’on rencontre plus souvent chez les mâles de la race.

Bien entendu, pour pouvoir déceler le problème, il sera indispensable de passer par la médication. L’objectif étant de modifier le pH de l’urine. S’il n’est pas possible de dissoudre la purine par les médicaments, alors il faudra obligatoirement passer par chirurgie. Notons que les calculs rénaux sont responsables de l’obstruction des voies urinaires.

Les pathologies neurologiques

Au niveau neurologique, l’une des pathologies liées à la race des chiens dalmatiens est la surdité de perception congénitale. D’ailleurs, les statistiques affirment qu’un dalmatien sur cinq souffre d’une surdité unilatérale (à une oreille) et un dalmatien sur dix d’une surdité bilatérale (à deux oreilles).

Malheureusement, cette surdité congénitale n'apparaît pas à la naissance. Il est donc impossible de faire un diagnostic à la naissance. Pour découvrir la surdité du chien, il est possible d’observer ses réactions. Sinon, la couleur bleue de ses yeux est aussi un signe distinctif de ce type de mal. 

Généralement, un dalmatien qui sourd des deux oreilles aura un comportement très anormal. On parle notamment d’un sommeil très profond, d’une haute agressivité envers les autres chiens ou encore d’absence de réponse aux stimulus autres que tactiles. Pour un chien qui ne souffre que d’une surdité à une oreille, il mène généralement une vie normale. Raison pour laquelle il faudra un avis médical afin de se prononcer.